vestiaire industriel

Le vestiaire industriel et contemporain, un essentiel en entreprise

Qui ne connaît pas le vestiaire ? Cet utilitaire de rangement, de consistance métallique et qui supporte un usage intensif. Des vestiaires qui s’accommodent de sueurs, de suies et d’odeurs incommodes. Qu’on se le dise, les vestiaires ont souvent la vie rude.

Toutefois, ils savent tenir le choc. Fruit d’un cadre normé ou d’une évolution pratique, le vestiaire est un utilitaire indispensable qui a des choses à raconter ?

Vestiaire métallique multicases ou monobloc : des standards contemporains

Aujourd’hui, le vestiaire d’entreprise typique est un vestiaire métallique. Disponible avec diverses dimensions, en colonnes mono case ou multiple case, il offre 1m2 de surface minimum.

vestiaire industriel
vestiaire industriel

Des ouïes ou évents d’aération assurent une ventilation efficace. De conception différente, les vestiaires en inox sont réputés pour leur extrême résistance à l’humidité.

À l’intérieur du vestiaire, l’espace est compartimenté pour offrir un rangement optimum et qui répond à des exigences normatives.

Dans ce registre, le vestiaire multicases individuel ou collectif est une configuration répandue dans l’industrie salissant comme dans l’industrie propre.

Pour l’industrie salissant, les règles de séparation entre les tenues civiles et les tenues de travail sont strictes. Ces dernières, exposées à la souillure, à la poussière, ou aux odeurs incommodes, doivent être bien isolées.

À côté, le vestiaire monobloc individuel représente un choix de référence pour ses possibilités de rangement multiples. Il dispose obligatoirement d’une serrure ou d’un cadenas.

Robustesse et durabilité : des valeurs sûres pour des vestiaires qui tiennent le choc

Il faut dire que les vestiaires supportent souvent des traitements rudes, auxquels ils résistent grâce à une conception de qualité.

En effet, ils se présentent souvent dans des proportions d’acier galvanisé revêtu d’acier laqué ou phosphaté, munis ou non de pieds ou vérins.

Symbole de cette résistance, les vestiaires collectifs des environnements sportifs ou scolaires, bravent souvent l’euphorie des grands jours. Néanmoins, lorsqu’ils perdent une porte ou sont cabossés, leur remplacement est facile et rapide.

Exposés à des conditions extrêmes (feu, froid, humidité, produits chimiques), ils résistent avec du matériau spécialement adapté.

Dans ce contexte, des vestiaires en polyéthylène représentent un modèle de résistance, idéal en usage extérieur.

La robustesse et la durabilité ne sont pas que des valeurs sûres pour des vestiaires professionnels. Il s’agit également de critères normatifs garants d’un investissement sûr et de meilleures conditions de travail.

 

Le vestiaire industriel qui respecte les normes

La première réglementation relative aux vestiaires remonte en 1903, lorsque les ouvriers demandent de meilleures conditions de travail.

Aujourd’hui, c’est l’article R4228-1 du code du travail qui formule l’obligation des employeurs de mettre des vestiaires à disposition de leurs employés.

Mais les vestiaires connaissent de plus en plus une attention particulière. L’explication réside dans la réglementation qui exige des vestiaires aux normes de dimension, de qualité, mais aussi de sécurité. Les normes visées sont les normes NF D60-050 et NF D65-760 applicables au mobilier technique.

vestiaire industriel
vestiaire industriel

Les vestiaires conformes à ces normes sont ininflammables, résistant à la corrosion et présentent une résistance à l’effraction de classe C.

Mieux, ils agrémentent leur usage par des espaces de rangement suffisants. Encore, ils présentent des mécanismes chauffants ainsi que d’autres commodités, patères, cintres, vide poche,…

Les accessoires ne sont pas en restent. Des socles, bancs accolés aux vestiaires sont alors souvent pratiques, et répondent d’ailleurs à une exigence réglementaire (Art. R4228-6 code du travail).

La réglementation sur les vestiaires fait peau neuve

La réglementation sur les vestiaires industriels a été actualisée en octobre 2016 et est en vigueur depuis le 1er janvier 2017. Cette mise à jour concerne la mise à disposition d’un mobilier sécurisé pour le rangement d’effets personnels dans le cas où les travailleurs ne sont pas obligés de porter des vêtements ou équipements spécifiques (Art. R4228-2 du code du travail).

Ceci influence la trajectoire des vestiaires qui allient de plus en plus esthétique et fonctionnalité. Aussi, à côté des vestiaires penderie, apparaissent des vestiaires haut de gamme. Idem pour des vestiaires avec des composants en bois mélaminé comme assises de coffre.

Tout cela caractérise bien les vestiaires proposés par Actilev qui, à la pointe de l’innovation, vous propose les meilleurs choix de vestiaires.

Contactez nous, nous répondons à toutes vos questions.